30 janvier 2019 11:08

PRESENTER SES QUALITES ET SES DEFAUTS EN ENTRETIEN

L’entretien d’embauche est une étape pour certains, une épreuve pour d’autres. Souvent perçu comme une épreuve piège, il est en réalité un bon moyen de gagner confiance en soi et de tester ses aptitudes.

Mais que répondre à la question iconique des entretiens d’embauche : « quelles sont vos forces et faiblesses ? » ou encore « Citez-moi 3 qualités et 3 défauts » ?

« Quelles sont vos qualités ? Quels sont vos défauts ? » : la question tant redoutée par les candidats !

Et bien non, détrompez-vous, c’est plutôt une bonne nouvelle si on s’intéresse un peu à vous, c’est le moment pour vous de mettre en avant votre personnalité.
Le recruteur s’intéresse à votre parcours professionnel mais également à votre personnalité.

Bien sûr, ce type de questions peut se préparer à l’avance, pour ne pas rester muet devant le recruteur ou hésiter dans vos réponses. Soignez votre discours et argumentez le avec des exemples cohérents. Pas de panique, profitez de cette question pour montrer au recruteur que vous vous connaissez bien et lui donner envie d’approfondir.

 

 

Avoir des qualités, c’est bien, les illustrer c’est mieux !

N’oubliez pas que le recruteur cherche à vous connaître et à identifier les compétences qui correspondent au poste. Pensez à illustrer vos qualités par des exemples d’expériences professionnelles concrètes ou faites-les coïncider avec le poste actuel ainsi le recruteur pourra se projeter plus facilement.

Apportez votre analyse sur les avantages qu’elles vous apportent dans le travail, mettez en lumière votre parcours.
Et surtout, restez positif et modeste !

Vos défauts peuvent être de vrais avantages !

Un entretien ça se prépare. En amont, il faut choisir les défauts que vous allez présenter et les défendre lors de l’entretien. L’objectif n’est pas de vous mettre en difficulté ou de vous pénaliser, au contraire. Vous montrez au recruteur que vous avez du recul par rapport à vous-même et que vos défauts peuvent en réalité être une force. Pensez également à donner des exemples issus de votre vie professionnelle afin de les présenter sous un angle positif.

Evitez les faux défauts comme « je suis perfectionniste » ou encore « je suis exigeant », les recruteurs les connaissent et attendent d’autres réponses, moins classiques.
N’oubliez pas que les défauts ne sont pas un manque de compétences et que vous êtes capable d’analyser votre parcours.

Soyez original, différenciez-vous de la concurrence !

Evitez les qualités et défauts qui ressortent toujours en entretien, prenez des risques. Innovez, mettez en avant d’autres forces, d’autres faiblesses et faites ressortir votre personnalité. Vous marquerez l’esprit du recruteur et vous capterez son attention pendant l’entretien et tout au long du processus de recrutement.

Soyez honnête et apprenez à vous raconter !

Alors ? Prêts pour votre prochain entretien ?

 

 

Retour à l'accueil
Suggestions