6 décembre 2018 13:09

Une présélection digitale en vue d’améliorer le recrutement ?

Dans l’ère du digital, tous les domaines se sont vu évoluer et leurs organisations ont subis une révolution numérique. Le domaine du recrutement également. Finis les entretiens directs et physiques, les candidats sont soumis à une présélection digitale. Bienvenue dans l’ère du recrutement 3.0.
Pour des raisons d’économies et d’efficacités, les recruteurs mettent en place une présélection par le biais d’outils digitaux afin d’assurer les premières étapes d’une future sélection.

Le recrutement par challenge
Nouvelle façon d’évaluer les compétences d’un candidat, les challenges peuvent prendre la forme de jeux, tests de compétences, tests opérationnels. L’objectif est de mettre le candidat en situation réelle et de rendre son expérience plus agréable et fun grâce à une gamification de la présélection. Certaines entreprises vont même jusqu’à rémunérer le test en situation réelle afin de rendre l’expérience plus attrayante.

La chasse sur les réseaux sociaux
Pour trouver la perle rare, certains recruteurs sont prêts à tout ! Au fil du temps, les réseaux sociaux sont devenus de véritables outils pour analyser un candidat et obtenir davantage de renseignements sur lui. Cette chasse permet aux recruteurs de connaitre les candidats qu’ils ont en face d’eux avant toute sélection en vue d’un futur entretien.

Entretiens par vidéos différées
Nombreux sont les recruteurs qui ont recours à cette forme de présélection. Elle est aussi utilisée pour des raisons de praticité dû à la distance et rend l’entretien plus humain et moins conformiste. Cette technologie permet aux recruteurs d’observer de manière assez directe les expressions et réactions du candidat. Dans le sens inverse, le candidat peut identifier son interlocuteur et s’adapter.

Le recrutement affinitaire
Aussi appelé matching ou scoring, le recrutement affinitaire est un outil très largement utilisé lors de la présélection afin d’analyser la compatibilité entre le candidat et l’entreprise. Dans la plupart des cas, il identifie la personnalité, les softskills et hardskills au travers de tests de personnalité. Certains recruteurs demandent aussi aux candidats de se présenter ou de répondre à des problématiques sous forme de vidéos afin de pouvoir identifier leurs profils.

L’intelligence artificielle
Concept incontournable et tendance, l’intelligence artificielle intervient aussi lors des différentes phases de recrutement. Dernièrement, des systèmes de vérification de candidatures ont été créé afin d’analyser les informations contenues dans les CV des candidats et ce, en 48 heures seulement. Le chatbot est lui aussi en train de devenir le « recruteur des temps modernes ». Disponible 24 heures/24, capable d’identifier la personnalité des profils, d’analyser automatiquement les réponses des candidats et d’orienter ses questions en fonction de celles-ci, il représente le recrutement du futur, réalisé non plus par des humains mais bien des robots.

Les outils digitaux sont de réels avantages pour la présélection de candidats qualifiés. Malgré tout, ils peuvent aussi nuire au naturel d’une sélection plus classique en ajoutant une source de stress.

présélection candidats

Retour à l'accueil
Suggestions